Opération reprise d’entreprise : tout ce que vous devrez connaître

La reprise d’une entreprise peut s’avérer être une excellente solution par rapport à la création. Toutefois, ce genre de projet peut se révéler des plus complexes alors qu’il implique un important engagement financier.Afin de réussir sa reprise d’entreprise, il est préférable d’avoir toutes les informations en main pour s’y prendre des plus correctement possible. C’est une des raisons qui m’a particulièrement poussé à vous écrire un article sur le sujet.

Découvrez dans mon article alors toutes les informations nécessaires et essentielles que vous devrez prendre en compte pour réaliser l’opération suivant les étapes et dans les meilleures conditions pour assurer sa réussite.

entreprise

Une définition du profil de l’entreprise à reprendre

La première chose que vous devrez faire dès que vous avez l’intention de procéder à une reprise d’entreprise est de définir clairement le profil type de l’entreprise que vous recherchez.

Je peux vous suggérer d’effectuer votre recherche d’entreprise comme lorsque vous seriez en train de recruter des candidats pour un poste dans votre entreprise. Toutefois, n’oubliez pas qu’il s’agit ici d’une entreprise et non d’une personne.

Les éléments que je vous conseille particulièrement de prendre en compte dans cette définition seront principalement le secteur d’activité, le lieu d’implantation physique de l’entreprise, sa taille en chiffres d’affaires et en nombre de salariés, mais aussi le type d’entreprise.

Vous avez effectivement le choix entre une start-up, une entreprise en pleine reconversion et/ou en difficulté, une entreprise familiale ou encore une entreprise possédant déjà une excellente notoriété.

Une analyse complète de l’entreprise que vous avez ciblée

Le profil de l’entreprise recherchée établi, il vous reste à rechercher des opportunités de reprise. Toutefois, je vous avoue que cette recherche peut se révéler des plus complexes, vu que les chefs d’entreprises désirant vendre sont des plus discrets.

Si vous voulez avoir des informations donc, vous devrez l’acquérir auprès des salariés de l’entreprise ou bien au sein du réseau de ses entreprises partenaires. Il existe également des réseaux spécialisés dans la mise en relation vendeur/acquéreur, mais ils sont aussi des plus difficiles à trouver.

Mais lorsque vous aurez saisi l’opportunité tant attendue, je ne peux que vous recommander d’établir une analyse complète sur l’entreprise cible. Le meilleur moyen d’acquérir des informations sera de discuter directement avec le chef de l’entreprise même.

Cet entretien sera ainsi l’occasion d’accumuler le maximum d’informations, tant sur l’entreprise en question, que ses activités et sur son dirigeant. Ce qui vous permettra sans doute d’avoir un aperçu de ses perspectives d’avenir, de ses forces et ses faiblesses, de son niveau d’activité et de bien d’autres encore.

entreprise - copie

L’étape de l’estimation de l’entreprise à vendre

Maintenant que vous avez en main toutes les informations concernant l’entreprise que vous désirez reprendre, en tant que repreneur, vous devrez prendre le temps d’étudier toutes les informations pour obtenir une valorisation de l’entreprise ciblée. Ce qui vous permettra par la suite de négocier sur les termes de l’opération avec le chef d’entreprise cédant.

Je vous conseille également d’opter pour un audit d’acquisition afin d’avoir l’avis d’une tierce personne, de pouvoir confronter les données reçues avec les données de l’audit. Ce sera aussi un moyen de percevoir les risques liés à l’opération de reprise, d’examiner les données financières et également de contrôler quelques un de leurs processus opérationnels.

Les résultats de l’audit devront vous permettre de prendre la décision sur une suite ou non des négociations. Vous pourrez également à ce stade essayer d’estimer la valeur de l’entreprise.

Le montage du plan de reprise de l’entreprise

Maintenant que vous avez pu constater que la reprise représente une excellente opportunité, il est temps de vous mettre à établir le plan de reprise de l’entreprise. Un plan de reprise qui devra être constitué d’un montage juridique, d’un plan opérationnel, d’un montage financier et enfin le prévisionnel.

La présentation du montage juridique est nécessaire lors de la réalisation de l’opération, quand le plan opérationnel définit la stratégie qui sera mise en œuvre par l’acquéreur une fois l’entreprise entre ses mains.

Le montage financier par contre devra contenir votre financement de l’opération d’acquisition et ce que vous avez imaginé comme plan de développement. Le prévisionnel établi par contre, traduit clairement sur le plan financier le plan de reprise.

L’étape de la négociation et de la vente

Généralement, les négociations sur l’acquisition de l’entreprise sont réalisées avant et pendant l’élaboration du plan de reprise. Pour vous faciliter la tâche au cours de cette étape, je vous suggère d’établir une liste des points à négocier et des sujets sur lesquels un accord doit être établi.

Je vous propose d’ailleurs de prendre tout le temps dont vous pourrez avoir besoin pour réfléchir et demander l’aide d’un expert avant de prendre la décision finale. Une fois les négociations terminées, le protocole d’accord doit être rédigé selon les accords réalisés.

À présent, à la date convenue pour la vente, vous pouvez passer à la vente proprement dite. Les différentes démarches de cette cession correspondent à la signature de la vente, l’élaboration des formalités indispensables, le déblocage de fonds et ainsi le paiement.

À la fin, je vous suggère de prendre une phase de transition pour installer correctement les changements en douceur. Ce sera aussi un temps durant lequel l’acquéreur se familiarise avec l’entreprise et établisse sa propre marque.

Comments
  1. Yannick A.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *